Autres exercices

1. Un exercice abordable du très riche site « Cours toujours », qui comporte un grand nombre d’activités avancées (de B2 à C2, et pour les francophones).

/http://users.skynet.be/courstoujours/Argumentation/argumentation15.htm

2. Un exercice d’orthographe relativement facile sur les finales en é(e)(s)/ai(s)(t)(ent), proposé par le site « Le Point du FLE ». Il vous permet de découvrir la célèbre chanson de Georges Moustaki, « Ma liberté », histoire de compenser le semi-confinement qui commence… Si la chanson vous plaît, apprenez-la en la chantant ! https://www.lepointdufle.net/ressources_fle/maliberte_moustaki2.htm

3. Une révision utile et pas si simple, avec un exercice du site « Partajon », qui propose divers entraînements aux diplômes DELF B1 et B2.

https://www.partajondelfdalf.com/langue/grammaire/lindicatif-present-le-temps-le-plus-difficile/

4. Révisez un point étudié en cours en faisant cette semi-dictée sur le subjonctif présent proposée par « Cours toujours » http://users.skynet.be/courstoujours/Orthographe/ortho12.htm

5. Les adjectifs de couleur, série d’activités

5.1 Regardez la vidéo explicative. Faite pour les enfants, elle vous permettra à vous aussi de revoir les règles concernant l’accord ou l’invariabilité des expressions adjectivales de couleur. Bien sûr, vous ferez la dictée en même temps que la petite fille… https://www.youtube.com/watch?v=GijPNVUNuXs

5.2 Pour aller plus loin, lisez la page explicative du site « Pourpre.com », consacré aux couleurs. Cette page apporte des compléments mais comporte une erreur: « orange » fait bien partie des adjectifs de couleur invariables – la vidéo précédente vous l’a bien expliqué ! – (contrairement à orangé qui, comme toute la série: rosé, violacé…, s’accorde). Quant à « marron », il est invariable, mais nombre de Français le traitent comme « rose » et « mauve », c’est-à-dire qu’ils l’accordent ! Donc vous ferez comme vous voudrez… http://pourpre.com/fr/accord

A noter: Le site présente aussi des « nuanciers » (collections de coloris) pour nommer les couleurs, mais sachez, si vous les utilisez (par exemple lorsque vous rédigez une description) que certaines appellations sont très rares, voire inconnues du grand public, alors que d’autres sont usuelles (« bleu canard », « rouge brique »), ce qui ne veut pas dire que tous les Français tombent d’accord sur la désignation de couleur: ce qui pour l’un sera un « bleu canard », pour un autre sera un « bleu vert » ou un « bleu pétrole » ou encore un « bleu pétrole »… Seul un peintre, peut-être, sait précisément nommer telle ou telle teinte dans un dégradé. Le site « Pourpre.com » présente encore deux onglets fort intéressants: des expressions de couleurs, expliquées, et des citations, à lire pour le plaisir.

5.3 Faites ce QCM (questionnaire à choix multiples) du site « Espace français » https://www.espacefrancais.com/quiz/divers/adjectifs_couleur/quiz.htm

5.4 Un exercice pour aborder la description, ici: le portrait. Vous devrez replacer différents éléments de caractérisation pour compléter le portrait. Avant de commencer, consultez votre dictionnaire pour les mots nouveaux. http://users.skynet.be/courstoujours/Portraits/Portrait37.htm

Si vous avez aimé l’exercice, vous pourrez un autre jour y revenir en choisissant d’autres « portraits » à compléter. Le Webmaster de « Cours toujours » en a conçu beaucoup, certains textes ont un lexique complexe (noms de vêtements inusités aujourd’hui…). Je vous recommande, du même auteur (Maxime Van der Meersch), les portraits suivants, qui ne sont pas trop difficiles: Pascaline, Monsieur Henri, Madame Jeanne.

6. Adverbes et locutions adverbiales; articulations du discours

6.1. L’inversion du pronom sujet: cas de certains adverbes placés en tête de proposition Lire attentivement puis faire l’exercice. A noter: l’expression adverbiale « sans doute » peut être ajoutée à la liste.

6.2. Ecoutez les explications de Pierre Babon (site « Français avec Pierre ») sur les emplois respectifs de « d’ailleurs »/ »par ailleurs »/ »à propos », puis faites l’exercice. https://www.francaisavecpierre.com/dailleurs-ailleurs-a-propos/

7. Une dictée intéressante, proposée par le site « Enseignement du FLE », pour s’entraîner à écrire correctement des phrases exprimant la nécessité, les sentiments, les doutes (propositions complétives comportant un verbe au subjonctif). Vous reconnaîtrez donc un type de phrase longuement étudié en salle ! Au début de la dictée vous entendrez « fut »; il s’agit du verbe être au passé simple. Nous découvrirons ultérieurement ce temps littéraire, parfois utilisé en langue soutenue pour marquer un passé « historique », révolu, détaché du présent. Bon entraînement ! Le corrigé apparaît en fin de vidéo.

https://www.youtube.com/watch?v=iYV1gYhkHNw

8. Activités à partir de la lecture d’un texte de Jean-Luc Coudray (chapitre X de Monsieur le curé): Découverte du passé simple (verbes du premier groupe) – Vocabulaire: expressions de substitution, de changement.

Lisez ce chapitre de Monsieur le curé, petit livre mi-humoristique mi-philosophique de J.-L. Coudray, paru aux éditions de L’Amourier en 2002. Utiliser le dictionnaire au besoin.

L’écrivain raconte au temps littéraire: le passé simple, mais il ne fait pas l’ancienne « concordance » (comme la plupart des écrivains contemporains), c’est-à-dire qu’il emploie, dans son récit au passé (lorsque ce mode s’impose) le subjonctif présent et non le subjonctif imparfait (autrefois obligatoire, mais senti de nos jours comme « pédant »: ridicule car trop savant pour être naturel). Cette série d’activités vous fera découvrir le passé simple des verbes du premier groupe. Dans le texte, seuls deux verbes au passé simple ne sont pas du premier groupe: « fit » est le passé simple de « faire », « reçut » de recevoir.

Faites ensuite le premier exercice (8.2), après avoir lu attentivement la liste des verbes. Corrigez l’exercice 1, puis découvrez la conjugaison du passé simple avec les activités (8.3). Revenez ensuite au second exercice (8.2).

8. 3. 1. Le passé simple des verbes du premier groupe: écoutez l’explication de David Crolbois: https://www.youtube.com/watch?v=40UdrSGdUug

8. 3. 2. Faites l’exercice d’application https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-20085.php

9. Découverte du passé simple, temps narratif littéraire (suite)

9.1. Ecoutez l’explication de David Crolbois sur la formation du passé simple pour les verbes du deuxième groupe, puis faites l’exercice, en consultant le dictionnaire autant que nécessaire. https://www.youtube.com/watch?v=Sf6gQmONHQo

Exercice: https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-61879.php

9.2 Après avoir lu les définitions, lisez le fabliau (conte du Moyen Age) intitulé « Le roi et le conteur », puis faites le repérage demandé.

ménestrel : (même origine que « ministre ») : poète-musicien qui allait de château en château chanter et raconter des fabliaux (mot de l’époque féodale – du Moyen Age). Synonyme : trouvère, troubadour. Un ménestrel, un trouvère, un troubadour, pouvait aussi être attaché à une cour, à un seigneur, à un roi (qu’on appelait Sire) et ne pas être itinérant.

denier : ancienne monnaie, d’abord romaine, en argent, puis française, devenue plus tard la douzième partie d’un sol (/des sous : on emploie encore la forme « sou(s) » pour pièce de monnaie/argent). Le denier a disparu, mais le mot reste dans certaines expressions : « les deniers publics » : l’argent des impôts, les finances publiques, « le denier du culte » : somme d’argent versée par les fidèles de l’église catholique, pour subvenir aux besoins du clergé.

être en crue, sortir de son lit (en parlant d’une rivière) : déborder, inonder les rives (la crue est généralement la conséquence de fortes pluies)

Repérage des verbes au passé simple :

1°) A votre avis, quel est l’infinitif des verbes suivants ?

Il ne lui permit pas…   / Il se rendit compte … / Il voulut /  Il se tut. / Il lui dit….

2°) Pouvez-vous en déduire les deux principales voyelles des verbes du 3e groupe au passé simple ? Ce sont les voyelles auxquelles on ajoute les marques des personnes : « s », « t », « ^mes », « ^tes » « rent » pour former les terminaisons du passé simple.

9.3 Découvrez toute la conjugaison du 3e groupe avec la dernière vidéo de David Crolbois https://www.youtube.com/watch?v=_MUKyKBgQMs

Faites pour finir ce petit exercice d’application, qui est facile (choisir entre différentes propositions de verbes) https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-3033.php

10. Assimilation du passé simple, temps de la narration littéraire et/ou historique

10.1. Révisez la conjugaison avec l’entraînement du site lingolia. https://francais.lingolia.com/fr/grammaire/les-temps/le-passe-simple/exercices

10.2. Maîtrisez « être » et « avoir » au passé simple: lisez d’abord les explications, lisez la conjugaison des deux verbes, puis faites l’exercice, en consultant votre dictionnaire chaque fois que nécessaire. https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-20375.php

10.3. Transposez quelques lignes d’un récit en langue courante (temps narratif: passé composé) dans un registre littéraire traditionnel (temps narratif: passé simple). Comme vous pourrez le constater dans la mise en œuvre de l’exercice, les verbes à l’imparfait (ou au plus-que-parfait) ne changent pas: ils contrastent avec ceux qui sont conjugués au temps narratif principal (PC ou PS). https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-4857.php

10.4. Dans cet exercice, il s’agit de compléter, par les verbes au passé simple, un extrait des souvenirs d’enfance de Marcel Pagnol. Les deux premiers volumes sont les plus connus: La Gloire de mon père et Le Château de ma mère. Cet écrivain, très populaire, est connu aussi pour son théâtre (la trilogie marseillaise: Marius, Fanny, César) et ses films. Son père étant maître d’école, le petit Marcel assistait souvent à la classe de plus grands… La scène raconte comment son père découvre que son fils sait déjà lire, avant l’âge habituel (= précocement). https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-20406.php

10.5. Pour ceux qui veulent aller plus loin dans la maîtrise du passé simple, et assimiler complètement la conjugaison, un entraînement à faire en plusieurs fois: https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/docs/GSC2213/F_89448062_le_pass__simple_exercices_et_corrig__web.pdf

11. Exercez-vous à corriger l’orthographe en trouvant (presque) toutes les erreurs dans ce texte… Ce jeu est paru dans un supplément d’été (2019) que le « Figaro littéraire » a consacré à la langue française. Si vous ne comprenez pas le sens d’un mot, utilisez votre dictionnaire. Dans le premier texte, il n’y a que 17 erreurs à chercher… car on peut écrire « deux-cents » avec trait d’union, aussi bien que « deux cents », depuis les « Rectifications orthographiques » de 1990… Les deux orthographes sont correctes. Dans le second texte, il n’y a que 23 erreurs, car « renaître » peut s’écrire aujourd’hui sans accent circonflexe. Bonne chasse !

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :